15 août 2019

Trois moines de la société rebelle Ngaba détenus au secret dans une prison chinoise.

19081409563507

DHARAMSHALA, Aug. 14:

By Tenzin Dharpo

Les informations sur trois moines de la région agitée de Ngaba au Tibet occupé qui ont été arrêtés à des moments différents et qui ont été détenus au secret sont parvenues à des sources d'exil après des mois en raison de l'étouffement extrême des canaux d'information et de la quasi-fermeture de la région par le gouvernement chinois.

Des moines du monastère de Kirti, basé à Dharamshala, Kanyag Tsering et Lobsang Yeshi, ont déclaré mercredi aux médias que trois moines de la trentaine de Ngaba avaient été arrêtés et détenus au secret depuis fin 2017 par les autorités chinoises au Tibet occupé.

Lobsang Thamkhe, 37 ans, du monastère de Ngaba Kirti, arrêté en 2018 sur des accusations inconnues, a été condamné à quatre ans d'emprisonnement le 30 juillet. Son crime présumé, son lieu de détention actuel ainsi que son état de santé demeurent inconnus.

Un autre moine du monastère de Kirti, Lobsang Dorjee, 36 ans, qui a été arrêté vers le mois d'août 2018 pour des accusations inconnues n'a toujours pas été condamné. Dorjee avait déjà passé trois ans en prison en 2011 pour une manifestation à laquelle il avait pris part. On ignore toujours où il se trouve et son état de santé.

De plus, le moine Thubpa, âgé de 32 ans, du monastère de Tutse à Ngaba, qui a été arrêté fin 2017, est toujours détenu au secret. On pense qu'il n'a pas été condamné car sa famille n'a reçu aucune notification du gouvernement chinois. Il avait auparavant servi un an et demi en 2008 pour avoir brûlé un drapeau chinois et avoir protesté contre le régime chinois. Sa situation actuelle et son état demeurent également inconnus.

Kanyag Tsering, qui a relayé l'information aux médias, a déclaré qu'en raison de la surveillance stricte exercée sur tous les canaux d'information, y compris le téléphone et Internet, des informations vieilles de plusieurs mois et années pouvaient parfois mettre du temps à sortir du Tibet occupé

Three monks from restive Ngaba held incommunicado in Chinese prison

By Tenzin Dharpo DHARAMSHALA, Aug. 14: Information on three monks from the restive Ngaba region in occupied Tibet who were detained at separate times and have been held incommunicado have reached exile sources after months due to extreme choke on information channels and virtual lockdown of the region by the Chinese government.

http://www.phayul.com


20 mars 2017

R A N G Z E N ~

I-Moyenne-1062-bracelet-rangzen-jaune-noir-12bijbr200

rangzen

Le bracelet RANGZEN est le symbole de la résistance Tibétaine, fabriqué par des prisonniers politiques avec les fils de leurs uniformes.

Posté par Chesa à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,