39208368_497303570735091_5963981902074347520_n

Condamné pour "séparatisme", Namkha Jam vient d'être libéré après 6 années passées en prison

Namkha Jam, 56 ans, a été libéré le 10 août 2018. Il est rentré chez lui dans le village de Jangkya, comté de Rebgong, préfecture autonome tibétaine de Malho, province du Qinghai.

Son état de santé n’a pas été précisé.

Namkha Jam, qui avait enseigné pendant 30 ans à Rebgong, a été arrêté par la police chinoise en 2012. En 2013, il avait été condamné par la Cour populaire intermédiaire de Malho à 6 ans de prison et 3 ans de suspension de ses droits civiques pour avoir envoyé à l’extérieur et à l’intérieur du Tibet des photographies concernant les immolations s’étant déroulées alors.
Il avait été condamné pour « séparatisme ».

 

Liberté pour les prisonniers Tibétains

Liberté pour les prisonniers Tibétains. 233 likes. Informations et actions pour les prisonniers politiques tibétains

https://www.facebook.com